Accueil  »  Environnement  »  Eau potable  »  Économie de l'eau potable  »  Arrosage des pelouses
Arrosage des pelouses

Lorsqu’il est utilisé à plein régime, le boyau d’arrosage débite 1000 litres d’eau potable à l’heure. C’est l’équivalent de la consommation d’eau recommandée pour une personne pendant près d’un an et demi! En été, un souci particulier doit donc être porté à l’utilisation que l’on fait de l’eau potable, afin de s’assurer d’en préserver la capacité de production pour les utilisations essentielles (alimentation, hygiène, etc.)

 

Réglement sur l'usage de l'eau potable

À Sept-Îles, suivant la réglementation en vigueur, l'arrosage des pelouses est permis uniquement:

  • Par asperseur amovible ou tuyau poreux, de 19 h à 23 h :

- les lundis et jeudis pour les immeubles portant un numéro civique impair;
- les mardis et vendredis pour les immeubles portant un numéro civique pair. 

  • Par système d'arrosage automatique, de 3 h à 6 h, tous les jours de la semaine.

 

Des règles spécifiques s'appliquent pour les nouvelles plantations et la pose de gazon en plaques. Consultez le règlement pour plus d'informations.

 

 

Bien gérer l'arrosage de sa pelouse

Le saviez-vous? Un gazon jaune et sec en période de chaleur est un gazon en santé, il est tout simplement en dormance: il réduit son métabolisme pour se protéger de la chaleur, ce qui le rend jaune. À maturité, il peut rester dans cet état pendant plusieurs semaines sans subir de dommage permanent. On peut donc laissez la nature agir et la pluie faire son travail!

 

 

Voici des trucs et conseils pour faire des choix éclairés en matière d’arrosage

  • Contrairement à la croyance populaire, une pelouse a besoin de peu d’eau. Plus de la moitié de l’eau servant à arroser les pelouses se perd par évaporation ou par ruissellement.
  • Selon que vous utilisez un système automatique ou un asperseur amovible, arrosez-la tôt le matin ou en début de soirée. Les pertes dues à l'évaporation sont alors minimales.
  • Votre pelouse peut se passer d'arrosage pendant au moins une semaine après une pluie abondante.
  • Évitez d’arroser ou de tondre la pelouse quand elle jaunit en période de sécheresse. Elle entre en dormance à ce moment. Elle reverdira dès que les conditions climatiques reviendront à la normale et après une pluie suffisante.
  • Arrosez votre pelouse quand le sol est sec au niveau des racines, à raison de 2 à 3 centimètres d'eau par arrosage sur la surface du terrain. Installez des récipients de même grosseur à quelques endroits sur la pelouse et arrêtez l’arrosage quand ils contiennent la quantité d’eau requise. Cela vous permet de l’arroser moins fréquemment, mais profondément, ce qui favorise un enracinement en profondeur.
  • Maintenez une hauteur de tonte de 6 à 8 centimètres. Cette hauteur favorise un enracinement profond et permet au gazon d’être plus résistant à la sécheresse.
  • Au printemps, enfoncez un tournevis à 15 centimètres de profondeur à plusieurs endroits sur le terrain. Extrayez de petites carottes de terre à l’aide d’une fourche ou d’un aérateur mécanique (carotteur), si vous sentez de la résistance, pour aérer votre sol. Cette pratique améliore l’infiltration de l’eau et les échanges gazeux, en plus de favoriser l’étalement des racines. 

 

source : environnement.gouv.qc.ca