Accueil  »  Environnement  »  Matières résiduelles  »  Matières organiques (compostage)
Gestion des matières organiques (compostage)

 

 

À l’instar de plusieurs municipalités au Québec, la Ville de Sept-Îles, en collaboration avec la Ville de Port-Cartier, Uashat mak Mani-Utenam et la MRC de Sept-Rivières, se prépare à mettre en place un vaste programme de gestion des matières organiques, et ce, d’ici l’automne 2022.  


Vers  une 3e collecte...

Le projet consiste à mettre en place une 3e collecte (bac brun) qui s’ajoutera aux collectes des déchets et des matières recyclables.

 

L’objectif visé est de transformer annuellement plusieurs tonnes de matières organiques en riche compost, plutôt que de l’enfouir. De cette façon, on réduit considérablement la quantité de matières envoyées à l’enfouissement et on réduit la production de milliers de tonnes de gaz à effet de serre (GES).

 

Pour la Ville de Sept-Îles, il s’agit d’un projet d’envergure qui aura nécessité quelques années de planification, en raison de ses importantes implications techniques et financières. En effet, depuis 2013, des études ont été commandées afin d’analyser la faisabilité du projet et d’évaluer les différents scénarios qui permettraient de se conformer à la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles et au Plan de gestion des matières résiduelles de la MRC de Sept-Rivières. Plusieurs aspects ont été étudiés, dont : la quantité de matières organiques générées, l’estimation des coûts d’implantation et d’opération, les modalités de collecte et de transport, la localisation du site de compostage, de même que les différents procédés de gestion des boues municipales…


Les étapes à venir 


  2020
  • Appel d’offres pour la confection des plans et devis pour l’implantation du site de compostage 

x

2021          

  • Achat des bacs
  • Construction de la plate-forme de compostage
  • Lancement de la campagne d’information pour les citoyens et les entreprises
  2022
  • Mise en service de la 3e collecte (bac brun)


  

Le tri, la clé du succès!

 

On ne se le cache pas, la mise en place de la collecte des matières organiques constitue le plus important changement de comportement depuis l’arrivée du bac bleu, il y a de cela plus de 20 ans! Et depuis, bon nombre d’entre nous sommes devenus des champions du tri.

 

Pourtant, on retrouve encore trop souvent dans les bacs bleus des matières qui ne devraient pas y être (ex. styromousse, vaisselle, couches jetables, etc.). Ça peut paraître anodin, pourtant, un seul bac contaminé est susceptible d’affecter la qualité des matières déjà collectées, occasionnant des difficultés pour les employés du centre de tri et d’importants taux de rejets.

 

 

Voici les seules matières qui devraient se retrouver dans le bac bleu :

  • le papier et le carton (non souillés)
  • les plastiques recyclables (identifiés par les # 1, 2, 4, 5 et 7)
  • le métal (conserves, canettes, etc.)
  • les contenants en verre

Le Guide de l’écocitoyen distribué chaque début d’année est un excellent aide-mémoire pour savoir ce qui va où! 

 

 

Pressé(e) de composter?

Trop loin 2022? Et bien sachez que produire soi-même son compost à la maison, c’est simple, pratique, économique et écolo! D’ailleurs, la MRC de Sept-Rivières offre un rabais de 35$ à l’achat d’un composteur (soit environ 50 % du coût d’achat). 

 

Si vous avez besoin d’un coup de main pour commencer à composter, communiquer avec l’Écopatrouille ou consultez le site Internet ecopatrouille.org. En respectant quelques trucs, vous obtiendrez un amendement naturel riche en nutriments pour vos arbres, votre pelouse et vos plantes extérieures!

 

 
© Optik 360

Et si je pratique déjà le compostage domestique?

Le bac brun est un complément au compostage domestique puisqu’il permet de récupérer des matières qui ne vont pas dans votre composteur (ex. restes de viande, poisson, etc.). Il sera aussi votre allié si vous générez des matières organiques en plus grande quantité (ex. feuilles mortes, désherbage, etc.). Il est aussi possiblement plus accessible durant la saison hivernale!

 

 

 

 

Vous avez des questions à propos de la 3e collecte?

C’est normal!

Nous n’en sommes qu’au tout début de la réalisation de ce projet. D’ici quelques mois, une importante campagne d’information sera déployée afin de vous fournir toutes les informations pratiques qui permettront de prendre ce virage vert (brun?!) tout en douceur! À bientôt.